Livre d’or et commentaires

  • Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

     
     
     
     
     
     
     
    Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
    Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.224.89.34.
    Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d'or qu’après que nous l’ayons vérifié.
    Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
    23 messages.
    HERVE HERVE de BONDUES a écrit le 20 mars 2018 à 15 h 03 min:
    Superbe espiolar pourtant dieu sais que je ne lis pas beaucoup dés les premières page nous somme attirée..........a quand les droits vendu au cinéma......comme le film "Le pont des espions"
    Elise Elise de Liège a écrit le 20 mars 2018 à 8 h 06 min:
    Bonne confirmation de tous les autres commentaires. On ne peut pas mieux dire... Les faces cachées de ce monde. En espérant pour la postérité, un autre monde nouveau...sans tous ces dangers et violences. Merci pour l éclairage espiolar.
    katleen katleen de gilly a écrit le 19 mars 2018 à 15 h 29 min:
    Merci pour ce bon moment de lecture. amicalement Katleen
    Nico Nico de D a écrit le 12 décembre 2017 à 9 h 25 min:
    Adolecent, j'ai lu les bouquins de Gerard de Villiers. C'est en lisant Brabancia que j'ai redecouvert les aventures de Linge. Incomparable mais au moins aussi bièn ecrit, les intrigues accrocheurs, les personnages réels... En un mot: j'attend impassiament le volume 2 !!!
    Gouville Gouville de Paris a écrit le 3 novembre 2017 à 1 h 30 min:
    Excellente ballade littéraire. Où s'arrête la réalité et où commence la fiction? A vous de choisir
    JF Lefebvre JF Lefebvre de Bruxelles a écrit le 30 octobre 2017 à 21 h 15 min:
    Je viens de terminer Brabancia et me suis perdu entre la réalité et la fiction. Bravo à l'auteur pour les restitutions d'époque. On s'y croirait. Tout a tellement l'air réel que j'ai cru parfois lire un livre de journaliste. Heuseusement que l'auteur a prévenu : ce n'est qu'un roman. JFL.
    Antoine Antoine a écrit le 26 octobre 2017 à 16 h 03 min:
    Rather good. We eagerly await T2. The author is well informed and must have read lots about the Tueries to be able to write almost as an eyewitness... So will T2 deliver on its promise? Before the latest "news" has muddied the waters still more? I do recommend this book!
    Manu P. Manu P. de Gembloux a écrit le 14 octobre 2017 à 16 h 47 min:
    On s'y croirait ! Ce roman est rempli d'informations sur la période des années de plomb. L'auteur manie la plume à sa manière, laissant parfois le lecteur à ses questions. Il est souvent impossible de faire la différence entre la réalité et la fiction. C'est à se demander si l'auteur n'a pas été réellement un espion. C'est une bonne lecture. Toutefois, le roman doit être lu avec un rythme soutenu, sous peine de s'y perdre.
    From Amazon From Amazon a écrit le 14 octobre 2017 à 10 h 08 min:
    (Maurice Mottoulle) les années dangereuses. Voici un roman d'espionnage qui doit résonner curieusement dans l'esprit de ceux qui avait vingt ans dans les années 80.Il va leur rappeler de tristes souvenirs de folie meurtrière et d'incapacité policière.Des faits qui analysés avec le recul et la masse d'informations disponibles depuis la chute de l'U.R.S.S. donnent froid dans le dos.Un récit enlevé,agréable à lire qui annonce une nouvelle plume pour les romans d'espionnage francophones.A recommander!
    VIAL VIAL de BRUXELLES a écrit le 25 juillet 2017 à 14 h 04 min:
    La période été est propice à la lecture c'est ainsi que j'ai adoré le roman (mais n'est-ce que un roman?) BRABAN CIA qui reflète un passage important de la vie en Belgique surtout que des fouilles sont actuellement effectuées dans un lac avec espoir de retrouver des armes !! L'histoire est passionnante et je conseille vivement de la lire en une seule fois car de mon côté m'y étant repris en plusieurs fois il faut une excellente mémoire permettant de retenir les noms d'où mon conseil de joindre un lexique en fin de livre Souhaitons que en outre ce roman développe les esprits, permette à l'enquête de progresser mais est-ce utile? car tout est crédible.
    c. gilbert c. gilbert de Hoeilaart a écrit le 24 juin 2017 à 10 h 41 min:
    Bon, je ne suis certes pas un fin connaisseur des œuvres littéraires contemporaines; mais ce livre est une bouffée d'air frais, doté d'un scénario digne de ce nom -chose faisant cruellement défaut en ces temps obscurs-, et de dialogues truculents digne des plus grand Audiards de l'époque. On peut penser parfois lors de la lecture que nous allons nous perdre avec de nouveaux personnages et une intrigue se complexifiant au fil de la narration, mais l'auteur nous fait toujours retomber sur nos pattes pour peu que nous n'ayons pas sauté un passage. Alors, roman a clefs, espiolar... choisissez votre définition, ce livre est tout bonnement réussi.
    Eric Eric a écrit le 23 juin 2017 à 21 h 57 min:
    Que dire ? Ça se lit vite, ça te prend et ça te laisse avec un besoin irréfrénable de connaître la suite. À la veille des vacances, je conseille. À lire au bord de la piscine, un bon cocktail à la main 😀
    Lognoul Lognoul de Neupré a écrit le 4 juin 2017 à 21 h 15 min:
    Est-ce un récit fictif ou narratif? Le lecteur s'enfonce dans une histoire trouble où, comme dans un jeu, il va trouver, pas à pas, des éléments de réflexion, ceux-ci lui permettant de voir plus clair dans ces eaux troubles. J'avoue avoir lu, au départ, d'une façon un peu distraite, me rendant compte que j'étais perdu, j'ai donc repris au début afin de comprendre les méandres de cette très belle fiction réalité ?
    Deschamps Deschamps de Templeuve a écrit le 3 juin 2017 à 22 h 10 min:
    Livre étonnant, bien prés de la réalité pour une fiction. on est plongé dans une réalité crédible. Passionnant, à lire
    Gunter Gunter a écrit le 1 juin 2017 à 21 h 12 min:
    Du point de vue d'un néophyte, j'ai beaucoup aimé la caractérisation des personnages. Personnages secrets et mystérieux, histoire et intrigue réussies. A découvrir vraiment. Pour ceux qui ne connaissent pas l'auteur, un nouveau à rajouter à votre bibliothèque.
    GUILLOT GUILLOT de villasavary a écrit le 30 mai 2017 à 18 h 48 min:
    Surprise:ca se lit comme un polar,mais il y a des clefs.N'hésitez pas a revenir en arriere pour mieux comprendre les arcanes des services spéciaux et des groupes politico/para militaires proches ou non des autorités étatiques. Ce n'est pas une simple distraction,mais un objet de réflexion qui vous permettra de comprendre a quel point nous ne sommes rien et impuissants face a ceux qui gouvernent ce monde. Etonnant que le droit de vote existe encore,pour ce a quoi il sert.Alexis St.Val en paye le prix.Il a trop approché le soleil et on lui a brulé les ailes. Enfin pas totalement,je témoigne qu'il est toujours aussi pugnace.Rayé de Facebook quand méme de facon illégitime.Quand on chatouille de trop pres les interets politiques.Alors lisez BRABANCIA et vous pourrez vous faire une opinion construite sur du (presque tout) réel.Et prenez y autant de plaisir que moi.
    Yves D. Yves D. de Bruxelles a écrit le 26 mai 2017 à 1 h 49 min:
    J'ai dévoré votre livre d'une traite. J'ai été très étonné par le mélange du réel et de la fiction même si il est difficile de séparer les deux dans ce roman. Les dialogues sont impeccables au niveau du phrasé. Ce livre peut être lu vu par un spécialiste mais un néophyte s'y retrouve aussi. Je conseille le livre. Meme si je me pose la question de savoir ce que l'auteur a eu comme carrière avant d'écrire. Là aussi : fiction ou réalité. Reste à lire la suite.
    Julia Julia a écrit le 19 mai 2017 à 13 h 50 min:
    Brabancia, c'est un peu le livre qui réconcilie les néophytes à la lecture. Le personnage est attachant, l'histoire palpitante et est digne d'un scénario de cinéma. C'est clairement dans la mouvance actuelle des films et séries addictives. J'attends le second volet avec impatience.
    Maurice Maurice de Namur a écrit le 17 mai 2017 à 23 h 07 min:
    Brabancia ouvre une allée dans le roman d'espionnage contemporain.Les fracas du monde contemporain reliés à d'autres fracas plus anciens voire oubliés.Les premières lignes du second tome confirme cette orientation.De plus,on s'attache au personnage principal.C'est donc foutu si l'envie m'était venue d'éreinté ce nouveau venu au sein d'une confrérie comblée par les talents..........Bof! c'est pas si grave puisque ce genre d'idée n'anime jamais ma plume .Lisez donc ce roman passionnant rédigé d'une alerte plume qu a pour seul défaut de se terminer....pour le moment du moins.
    Saint Val Saint Val de Orianne via Monbestseller.com (France) a écrit le 17 mai 2017 à 17 h 43 min:
    Une plume précise, acérée et de qualité pour une intrigue qui promet de séduire les amateurs du genre. Un plongeon dans l'univers réel ou fantasmatique des hautes sphères du pouvoir, de la corruption et des secrets d'Etat. De quoi réjouir les lecteurs qui rêvent de découvrir l'envers des décors. Quand la fiction rejoint des thèmes d'actualité, le plaisir n'en est qu'accru. Un début de roman prometteur, je ne doute pas que la suite soit tout autant savoureuse !