Tueurs du Brabant ! (II,1, selon Saint Val)

« On cesse toujours d’être le numéro un, mais on ne cesse jamais d’avoir été le premier. » Frédéric Dard.

Jeudi 27 décembre 2012, Bruxelles

Un calme relatif régnait dans la rue des Tournesols. Dix heures moins cinq ! Trois véhicules d’intervention étaient venus se positionner à une trentaine de mètres du bâtiment cible, dans les deux rues adjacentes. La Peugeot 406 banalisée était quant à elle garée juste au-dessous du balcon de l’appartement où créchait Michel Lijf.

Découvrez gratuitement la suite ici.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *